Monthly Archives: novembre 2016

  1. Reconstruction mammaire à Marseille

    Reconstruction mammaire a marseille

    Le Dr. Régis Courbier propose plusieurs interventions et chirurgies du sein, notamment la reconstruction mammaire à Marseille. Cette intervention s’avère être la plus sure et bénéfique sur le plan médical aussi bien qu’esthétique.

    C’est quoi la reconstruction mammaire ?

    Le but de la reconstruction mammaire c’est de restaurer la forme et l’apparence naturelle des seins après une mastectomie (ou mammectomie) partielle ou totale du au cancer. La reconstruction mammaire s’adresse aussi aux problèmes provenant de diverses causes comme la malformation des seins.

    La reconstruction mammaire aide les patientes à se sentir mieux, une apparence retrouvée. Toutefois, il est important d’être réalistes à propos du résultat. Le but de l’opération c’est une reconstruction au plus naturelle, mais le résultat final peut ne pas être identique à la vos seins avant la mammectomie, ni même la sensation. Donc, la décision d’avoir une reconstruction mammaire est une décision très personnelle et parlez-en avec votre chirurgien esthétique pour faire le bon choix pour votre corps et vie.

    L’opération

    La reconstruction mammaire est une intervention qui se passe en 3 étapes :

    1. La reconstruction du VOLUME du sein amputé,
    2. La SYMETRISATION du sein controlatéral
    3. La reconstruction de la plaque aréolo-mamelonaire (PAM)

    –          Si la peau est assez souple et de bonne qualité, il convient mieux de placer une prothèse ou parfois faire une lipomodelage.

    –          Si la peau est de qualité satisfaisante mais en quantité insuffisante pour permettre d’emblée la mise en place d’une prothèse, on pourra mettre en place dans un premier temps un EXPANDER. Il s’agit d’un ballon mis en place sous la peau avec une valve que l’on pourra piquer de l’extérieur (comme un portacath) pour le gonfler avec du sérum physiologique et distendre progressivement la peau (comme le ferait une grossesse sur la peau abdominale). Les séances de gonflement se feront 1 à 2 fois par semaine pendant 1 à 3 mois jusqu’à l’obtention d’une quantité suffisante de peau. Ensuite le ballon sera retiré et la prothèse mise en place dans un deuxième temps opératoire.

    –          Si la peau est de mauvaise qualité, il faudra amener une quantité de peau saine équivalente au patch de peau qui a été enlevé. Il est possible de prendre cette peau soit sur le dos (cicatrice horizontale dans le soutien-gorge) soit sur le ventre (cicatrice horizontale sus pubienne). Ce sont des interventions de lambeau de GRAND DORSAL (dos) ou abdominal (TRAM).

    Prendre rendez-vous en ligne

phpml Engineering