Liposuccion

La Liposuccion s’adresse aux patientes ayant un excès de graisse LOCALISEE, avec une peau de bonne qualité susceptible de se rétracter. Ne sont donc pas concernées les patientes ayant un excès de graisse diffus (obèses on non), qui doivent faire un régime, et les patientes ayant une peau molle, irrégulière, voire relâchée (plis vagues).

 

Contrairement aux idées reçues, la liposuccion n’est PAS un traitement de la cellulite (peau d'orange), ni des irrégularités (vagues, trous).

 

La liposuccion ne remplace pas un régime (elle peut par contre y être associée) et d' ailleurs la perte de poids, même si les volumes retirés sont importants, sera minime .

 

Il n'est pas possible, sans faire courir un risque opératoire important, d’enlever par liposuccion en une fois des volumes trop importants de graisse et on pourra, dans certains cas, décider de réaliser plusieurs temps opératoires successifs.

 

Les bonnes zones de liposuccion

 

  • Pour avoir de bons résultats il faudra s'adresser aux graisses localisées profondes.
  • Toutes les zones du corps ne sont pas accessible à une liposuccion.
  • Les meilleures zones (à condition que la peau le permette) sont les hanches, la face interne des genoux, la culotte de cheval et le ventre.
  • Dans certains cas on peut liposuccer les chevilles, le cou, les bras et l’entre cuisses, mais la rétraction est généralement moins bonne.
  • Dans les autres localisations, le risque de complications est généralement important.

 

L’opération de liposuccion

 

Anesthésie le plus souvent générale, parfois locale si la zone à traiter est petite (genoux).

 

L'intervention de liposuccion consiste, après avoir infiltré la zone à traiter (par un mélange permettant d’empêcher les saignements), à pratiquer des micro incisions pour aspirer la graisse à l’aide de canules mousses, réalisant un réseau régulier de tunnels qui respectent les vaisseaux et les nerfs .

 

La quantité de graisse extraite pendant la liposuccion devra être adaptée à la qualité de la peau sus-jacente (qui constitue l’un des facteurs déterminant pour la qualité du résultat).

 

Durée opératoire: En fonction du nombre, de l'étendue et du volume des dépôts graisseux à liposuccer, l'intervention peut durer de 30 minutes à 2 heures.

 

Suites opératoires

 

Hospitalisation en général ambulatoire mais il peut être nécessaire de dormir à la clinique en cas de liposuccion de volumes importants.

 

Il faut mettre en place sur la région traitée un vêtement compressif élastique (lipopanty) qu'il faudra garder environ 2 mois (nuit et jour les 3 premières semaines), afin de favoriser la résorption des oedèmes et la rétraction cutanée.

 

Le temps nécessaire pour récupérer et se remettre d'une lipoaspiration est proportionnel à la quantité de graisse retirée et variable d'un individu à l'autre. Il est fréquent d’être fatigué pendant plusieurs jours et il vaut mieux prévoir 2 à 6 jours d’interruption d’activité.

 

Les zones aspirées seront le siège d’oedèmes et d’ecchymoses qui disparaîtront en quelques semaines. Le résultat, quasi invisible les premiers jours (l’oedeme a remplacé la graisse), va mettre 3 à 6 mois à se stabiliser.

 

Les suites et éventuelles complications de la liposuccion vous seront détaillées par le Dr COURBIER durant la consultation et dans les documents qui vous seront fournis.

 

 

quoteMon avis

La liposuccion est une très bonne intervention si l’on respecte les indications et si on ne lui demande pas d’améliorer la qualité de la peau.

Voir la fiche d'intervention (fiche info SOFCPRE)

 

logo signature-fiche

 

 

Liposuccion fessesLiposuccion FaceLiposuccion Profile