chirurgie-de-labdomen

3 éléments entrent dans le choix de l’intervention: la graisse, la peau et les muscles.

 

  • Si il existe un excès de GRAISSE avec une peau tonique et des muscles de bonne qualité, on pourra faire une liposuccion isolée (associée généralement à un régime).
  • Si, en plus de la graisse, la PEAU est distendue (ou molle) et les MUSCLES relâchés, il faut faire en plus de la liposuccion une lipectomie abdominale.

 

LA LIPOSUCCION

 

La liposuccion s’adresse aux patientes ayant un excès de graisse localisée (pas aux obèses) avec une PEAU TONIQUE et FERME (voir chapitre liposuccion).

 

LA LIPECTOMIE ABDOMINALE ou ABDOMINOPLASTIE (ou lifting de l’abdomen ou dermolipectomie abdominale)

 

La lipectomie abdominale s’adresse aux patientes qui, avec ou sans excès de graisse, ont un RELACHEMENT DE LA PEAU (allant de la peau molle au tablier) et parfois des muscles.

 

En plus de la liposuccion (et du régime) il sera nécessaire de retendre la peau (et parfois les muscles).

 

En cas de tablier important (recouvrant le pubis), la Sécurité Sociale peut éventuellement (après visite préalable chez le Médecin Conseil) prendre en charge une partie des frais de l’intervention.

 

L’opération d’abdominoplastie

 

Anesthésie générale.

 

Durée de l’opération de 1 à 3 heures.

 

L'intervention d’abdominoplastie débute généralement par une liposuccion de la région abdominale et des hanches, puis une incision allant d’une crête iliaque à l’autre en passant au dessus le pubis (au même niveau qu’une césarienne mais plus longue) ainsi qu’une autre autour de l’ombilic permet de décoller la peau relâchée et retendre celle-ci en retirant l'excédent. Si nécessaire, on profite du décollement de la peau pour retendre les muscles abdominaux s’ils sont écartés (hernie ou simple diastasis). Dans certains cas (très rares), il peut être nécessaire d’ajouter une cicatrice verticale entre l’ombilic et le pubis.

 

Des drains sont mis en place pour éviter les hématomes et seront enlevés dans les jours qui suivent (dès qu ils ne coulent plus).

 

Les sutures se font avec du fil résorbable et il n'y a pas de points à retirer.

 

Les suites opératoires

 

Le pansement sera à refaire tous les 2 à 4 jours pendant une quinzaine de jours à  la clinique puis au cabinet.

 

L’hospitalisation dure 2 à 5 jours (rarement plus) et il faut observer un repos postopératoire de 15 jours à 1 mois.

 

Des précautions pour la lutte contre les phlébites seront à observer pendant et après l’opération (bas de contention, préssothérapie per opératoire, doppler de contrôle, lever précoce, traitement anti-thrombotique).

 

Une gaine compressive, mise en place pendant l’intervention,  sera à conserver entre 1 et 3 mois.

 

La cicatrice, toujours longue, va mettre au moins 1 an à s’estomper. Il faudra tout faire pour qu’elle soit la plus belle possible (arrêt du tabac, massages, compression par gel de silicone). Cette cicatrice, généralement fine, peut parfois être plus large selon la qualité de la peau et la consommation du tabac (qui doit impérativement être TOTALEMENT ARRETEE au moins 1 mois avant et après l’opération).

 

Les suites et éventuelles complications de l’abdominoplastie vous seront détaillées par le Dr COURBIER durant la consultation et dans les documents qui vous seront fournis.

  

 

quoteMon avis

L'abdominoplastie est une excellente intervention donnant beaucoup de satisfaction si on accepte la cicatrice et si l’indication est bonne.

Voir la fiche d'intervention (fiche info SOFCPRE)

 

logo signature-fiche

 

 

 

Abdomen1.1 Abdomen2.1
chirurgie abdominal-dla-A- chirurgie abdominal-dla-B
Liposuccion 2 Liposuccion3