• Acide Hyaluronique et lèvres

    Le Dr Courbier chirurgien plasticien à marseille réalise des injections d’acide hyaluronique pour repulper les lèvres et traiter les rides autour de la bouche.

     

    Repulper les lèvres

    Avec le temps, les lèvres se dessèchent et s’affinent, ce qui leur donne une apparence plus fine et une définition moins nette. Des ridules disgracieuses se forment au-dessus de la lèvre supérieure. En plus, la peau des lèvres étant plus fragile qu’ailleurs, les effets du vieillissement peuvent être plus précoces si elles ne sont pas hydratées correctement.

     

    L’injection d’acide hyaluronique au niveau des lèvres aide à redessiner le contour de la bouche, à augmenter le volume des lèvres, et à les hydrater.


    L’acide hyaluronique injecté dans les lèvres en pratique :

    La zone de la bouche est sensible, on peut donc proposer la pose d’une crème anesthésiante et surtout l’utilisation d’un acide hyaluronique fluide contenant un anesthésiant local. Plus l’acide hyaluronique est fluide plus il permet un résultat naturel. Pour une augmentation du volume, on choisira un acide hyaluronique plus dense qui va repulper la lèvre. Pour les rides au dessus de la lèvre supérieure, on peut faire des injections de skinbooster qui défroissent cette zone.

     

    Les résultats sont immédiatement visibles. Pendant quelques jours la lèvre peut être légèrement gonflée et quelques bleus peuvent apparaitre. Une application de compresse froide au cabinet après l’injection et la prise d’Arnica peuvent soulager.

     

    Le résultat final dure environ un an. Les lèvres sont repulpées et restent naturelles.

     

    L’acide hyaluronique est le seul traitement biodégrable adapté pour la zone des lèvres.

  • Avant et après 3D

    " A quoi vais-je ressembler après mon opération d'augmentation mammaire ? "

    Lire la suite : Avant et après 3D

    LA LAMPE LED

    Lampe-LED

    Inspirée des recherches de la NASA sur la photosynthèse, la technologie innovante des LED (Light Emitting Diode), surnomée "skin fitness" aux USA a de nombreuses applications en médecine esthétique.

     

    Principle de fonctionnement:

     

    La LED émet une lumière monochromatique qui agit sur le processus de réparation de la peau: elle "booste" l'activité des fibroblastes, stimulant ainsi la production de collagène.

     

    L'action de la LED varie en fonction de la couleur de la lumière (donc de la longueur d'onde) qui pénètre plus ou moins dans les tissus et chaque couleur aura une indication différente (Orange pour le rajeunissement, bleu pour l'acné....).

     

    Applications:

     

    • Soins anti-âge: effet repulpant au niveau de la peau qui devient plus lisse, tonique et ferme. Son grain s'affine, avec des pores ressérés et un teint plus éclatant.
    • Complément de soins de médecine esthétique: Améliore les résultants des injections (toxine botulique, acide hyaluronique) et des peelings.
    • Cicatrisation: amélioration et accélération de la cicatrisation, amélioration des rougeurs et inflammations (après une opération, un coup de soleil,...).
    • Vergetures.
    • Certains types d'acné.

     

    Déroulement d'une séance:

     

    Dans certaines indications on débute par la préparation de la peau avec un peeling ou un dermaroller. La LED est appliquée a quelques centimètres de la zone à traiter sur une peau bien nettoyée.

    On ne ressent pas de douleur mais seulement une sensation de chaleur diffusée. La durée de la séance (5 à 20 min), l'intensité et la couleur de la lumière varient selon le traitement.

    Le nombre de séances conseillé est en moyenne de 1 par semaine pendant 4 à 6 semaines puis 1 par mois pendant 4 mois.

     

    Après la séance:

     

    Une légère rougeur en fin de séance disparaît au bout de quelques heures. On peut reprendre une activité normale dès la sortie de la séance.

    Les premiers effets sont visibles au bout de 6 à 8 séances. Les modifications de la peau sont progressives et continuent plusieurs mois après le traitement, au fur et à mesure que le collagène se forme.

     

     

    La cryolipolyse

    C'est une technique basée sur le fait que les cellules adipeuses sont très sensibles au froid; à une certaine température, elles meurent et le corps les élimine progressivement de manière parfaitement naturelle. Cette technique s'adresse aux surcharges graisseuses localisées modérées; ce n'est pas un traitement de la cellulite ni de l'obésité. Elle ne peut remplacer la liposuccion si le volume à enlever est important.

     

    L'acte:

     

    • Aucune anesthésie est nécessaire (la sensation douloureuse de l'effet ventouse disparaît dès que le refroidissement est installé).
    • La zone à traiter est réparée et dessinée au préalable un gel de protection est appliqué sur la zone à traiter avant la mise en place de la pièce à main ( genre de ventouse).
    • La mise en route de la machine entraine une aspiration puis un refroidissement progressif (-8 à -10 degrés) du bourrelet graisseux.
    • La séance dure 60 à 70 minutes puis la pièce à main est retirée et la zone massée.

     

    Après l'acte:

     

    • Une rougeur de la zone traitée et un engourdissement va disparaître rapidement.
    • Aucun port de panthy n'est nécessaire.
    • On peut mener une vie normale immédiatement mais il est important d'avoir ensuite une bonne hygiène de vie et de bien s'hydrater.
    • Les résultats ne seront pas visibles avant 4 à 6 semaines et vont s'améliorer jusqu'à 3 à 4 mois.

    Lipomodelage du sein

    Cette intervention consiste à faire une Lipostructure du sein pour avoir un effet d'augmentation de volume.

     

    Principe

    Comme dans les autres Lipostructures, la graisse est prélevée a l'aide de minicannules sur différentes parties du corps (ventre, hanches, genoux, culotte de cheval,...) pour être réinjectée au niveau du sein après purification par centrifugation.

    Parfois (si la peau n'est pas très souple) on peut préparer le sein 1 mois avant en mettant sur celui ci un appareil (BRAVA) qui aspire le sein dans une ventouse pour distendre la peau et permettre de mettre une quantité de graisse plus importante.

    Une partie des cellules graisseuses (environs la moitié) va "prendre" et les autres vont être résorbées par l'organisme.

     

    Limites de l'intervention

     

    Expérimentalement (chez la souris) on a remarqué que la graisse pouvait entraîner un développement plus rapides de cellules cancéreuses existantes (cela ne donne pas un cancer du sein mais si le cancer existe il peut se développer plus vite).

    De ce fait, la SOFCPRE recommande de réserver cette opération aux cas ayant peu de chances de cacher un cancer du sein, c'est à dire avant 35 ans et sans antécédents de cancer du sein et demande une surveillance par mammographie avant et après l'opération.

    Autre limite de cette opération; L'augmentation de volume du sein est très modeste (correspondant a une très petite prothèse) et les patientes ayant des petits seins on souvent peu de graisse à donner sur les autres parties du corps.

     

    L'opération

     

    • Elle est réalisée sous anesthésie général.
    • Généralement en ambulatoire.
    • L'opération dure 2 à 4 heures selon la quantité et la localisation de la graisse à prélever.
    • Elle nécessite souvent plusieurs temps opératoires (a plat ventre puis sur le dos).

     

    Les suites Opératoires

     

    • Elle sont assez simples avec des courbatures diffuses.
    • Il n'y a pas comme les prothèses de mouvements interdits.
    • Cette intervention peut-être répétée plusieurs fois.

     

     

    quoteMon avis

    C'est une intervention interessante mais qui ne remplace pas les prothèses en raison de la faible augmentation de volume. La meilleure indication est l'asymetrie mammaire de la jeune femme quand on ne doit augmenter qu'un seul sein parce-que l'autre a un volume corect et également en association avec une prothèse pour "adoucir" les contours de l'implant chez les patientes maigres ou avec des malformations du thorax en entonnoir.

     

    Voir la fiche d'intervention (fiche info SOFCPRE)

     

    logo signature-fiche

     

     

 

Elle s’intéresse à la lutte contre le vieillissement des tissus et au rajeunissement de la peau.
chirurgie-marseille

 

 

 

 

TRAITEMENT DES RIDES PAR INJECTIONS


Il existe deux grands types de rides: les rides par “cassure” de la peau traitées par injections de produit de comblement (essentiellement acide hyaluronique et graisse ou lipofeeling) et les rides musculaires par contraction excessive traitées par toxine botulique (botox, vistabel, azzalure).

AUGMENTATION DES VOLUMES DU PAR INJECTION D’ACIDE HYALURONIQUE OU DE GRAISSE

Au niveau du visage (pommettes, lèvres, joues, cernes), des mains.


TRAITEMENT DES RIDES PAR PEELING

Ils consistent à obtenir une abrasion plus ou moins profonde de la peau et une restauration secondaire en utilisant différents produits plus ou moins agressifs (peeling doux, peeling moyen, peeling profond au phénol).


TRAITEMENTS DOUX DU RELACHEMENT DES TISSUS

S’adresse aux relâchements modérés et à la cellulite (endermologie, lpg, cellulom6, ...)


CHIRURGIE DE LA PEAU

Toutes les interventions de chirurgie esthétique s’intéressent à la peau mais certaines interventions de dermatoesthétique sont plus spécifiques : reprise de cicatrices inesthétiques ou exérèse de lésions cutanées (naevus, grains de beauté, cancers de la peau, lipomes, kystes,...).